Portes de contrôle sprinklerRemise en conformité sécurité incendie d’un bâtiment :

Diagnostic site ou trentenaire sur le sprinkler :

Il s’agit de la première visite de diagnostic sur l’ensemble du site :

  • Tests des sources d’eau, des systèmes sprinkler et des reports d’alarme
  • Recensement de l’ensemble des documents techniques concernant l’installation sprinkler
  • Revue des rapports de vérification semestriels
  • Réalisation des tests débit pression sur les sources d’eau
  • Rédaction d’un rapport initial de diagnostic technique de votre installation, avec propositions d’améliorations pour tenir compte :
  • de l’état de votre installation,
  • des standards de protection de vos assureurs et de ses recommandations
  • des règles et normes en vigueur sur ce type de risque
  • Réunion avec l’assureur si nécessaire pour orienter et discuter nos premières analyses

Nos recommandations seront basées (sauf avis contraire de votre part) sur les standards de l’assureur et les préconisations réglementaires

Dans tous les cas différentes alternatives vous seront proposés et évaluées.

Ce rapport servira de base à l’étude trentenaire proprement dite de votre installation.

Les phases APS/APD :

Une fois le diagnostic réalisé, la phase d’Avant-Projet Sommaire (APS) va permettre de proposer des solutions et établir une estimation de budget afin de prendre une décision sur le projet.

La consultation des entreprises (phase DCE) :

Nous réalisons un dossier de consultation des entreprises DCE/PRO complet sur la base des résultats de l’audit validé par votre société et ses assureurs.

  • CCTP Complet
  • Plans guide de l’installation
  • CCAP
  • CCAG
  • Bordereau détaillé des prix unitaires DPGF

La phase ACT :

Cette phase consiste à aider le maitre d’ouvrage à choisir les entreprises qui seront en charge de réaliser les travaux.

  • Consultation des entreprises
  • Assistance au recadrage technique de la consultation des entreprises (une ou plusieurs réunions seront nécessaire sur site)
  • Assistance technique dans l’analyse des retours d’entreprises : nous analyserons l’ensemble de pièces et dossiers de réponse à la consultation, et vous ferons un rapport d’analyse complet avec questions et écarts par rapport au CCTP
  • Mémoire technique d’analyse des réponses entreprises et assistance au choix des prestataires

La phase SUIVI ET EXÉCUTION :

Nous assurons un suivi régulier afin de veiller au bon déroulement des travaux.

  • Suivi technique de la réalisation sur le site sur base de 1 réunion tous les 15 jours en moyenne sur la durée du chantier, plus participation aux OPR (opérations de réception)
  • Validation administrative des documents entreprise, émission de bons de paiement, validation des sous-traitants etc
  • Validation des documents d’exécution (plans, calculs hydrauliques)
  • Validation du Dossier des ouvrages exécutés

La phase de réception (AOR) :

Notre mission consistera à :

– Essais de mise en service de l’installation

– Assurer le suivi des réserves formulées lors de ces réunions jusqu’à leur levée.

Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE)

Définition

Une ICPE est par définition une exploitation industrielle ou agricole susceptible de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains.

Les activités relevant de la législation des installations classées sont énumérées dans une nomenclature qui les soumet à un régime particulier en fonction de l’importance des risques ou des inconvénients qui peuvent être engendrés :

  • Déclaration : pour les activités les moins polluantes et les moins dangereuses. Une simple déclaration en préfecture est nécessaire
  • Enregistrement : conçu comme une Autorisation simplifiée visant des secteurs pour lesquels les mesures techniques pour prévenir les inconvénients sont bien connues et standardisées. Ce régime va impliquer, notamment, de démontrer le respect des exigences d’un arrêté ministériel de prescriptions générales
  • Autorisation : pour les installations présentant les risques ou pollutions les plus importants. L’exploitant doit faire une demande d’autorisation avant toute mise en service, démontrant l’acceptabilité du risque. Le préfet peut autoriser ou refuser le fonctionnement.

Le classement en nomenclature s’effectue selon deux axes : d’une part selon les produits et substances stockées ou utilisées (volumes, surface de stockage etc.) et d’autre part selon l’activité de l’exploitation que cela soit par sa nature (imprimerie, fonderie, élevage, etc.) ou son envergure (tonnes / jour, surface d’exploitation, puissance électrique, etc.).

En outre, la nomenclature des installations classées est divisée en deux catégories de rubriques :

  • l’emploi ou stockage de certaines substances (ex. toxiques, dangereux pour l’environnement…).
  • le type d’activité (ex. : agroalimentaire, bois, déchets …).

Le classement sous un ou plusieurs de ces régimes implique pour chaque entreprise de constituer et de soumettre à la préfecture un dossier répondant aux obligations réglementaires applicables.

Les missions de Temis Consulting

Nos experts vous accompagnent dans vos démarches :

  • Audit réglementaire : analyse et bilan de classement de votre exploitation
  • Réalisation de dossiers conformes à la réglementation applicable à votre exploitation (Autorisation, Déclaration, Enregistrement)
  • Réalisation de dossiers de Porter à connaissance

Cliquez pour quelques références
Les spécificités de nos deux sociétés sont décrites ci- après (cliquer sur les logos des entreprises)

Temis Consulting

AMRC Europe